Starfield, le jeu aux 1000 planètes

Hello,

Si vous avez suivi le Bethesda Games Showcase, à la fin de la conférence (vers 13 mins, voir vidéo plus bas), Todd Howard déclare :

Et vous vous demandez peut-être quelle est la taille de ce jeu donc nous avons pensé prendre un dernier moment pour vous montrer une de nos planètes « Jemison » ou vous pouvez atterrir dans la ville de New Atlantis.
Mais il sera aussi possible d’atterrir et d’explorer l’ensemble de la planète et toutes les planètes du système, des boules de glace stériles mais riches en ressources aux planètes Boucles d’or abritant la vie et pas seulement de ce système mais de plus d’une centaine de systèmes constitués de plus de 1 000 planètes, toutes ouvertes à l’exploration, nous sommes impatients de voir ce que vous allez trouver.

Ce point-là peut nous réjouir comme nous faire peur, en effet, on voit mal les développeurs concevoir de A à Z 1000 planètes, en imaginant d’après les chiffres scientifiques connus que chaque système dispose de 2 planètes habitables (Le nombre estimé de planètes « habitables » dans notre galaxie devient vertigineux - Sciences et Avenir), cela pousserait donc le nombre de planètes à créer à au moins 200, une tâche titanesque même pour une équipe disposant de presque une décennie.

La question qui se pose est donc la suivante, « comment faire pour créer un tel espace de jeu » ? Plusieurs solutions :

  • Tout est fait à la main mais on risque le cas échéant d’avoir des planètes bien vides.

  • Du procédural uniquement pour les planètes « stériles ».

  • Du procédural généralisé, ce qui n’a pas été vu sur un jeu de Bethesda depuis TES deggerfall (1996)

  • Un mix des deux

Personnellement, je penche plutôt pour la dernière hypothèse au vu de l’ampleur du projet, un nombre réduit de planètes créées à la main (celles impliquées dans les quêtes principales) et le reste des planètes habitables et stériles générées de manière procédurale (et donc unique à chaque partie), dans tous les cas, va se poser la question du remplissage de ces espaces, aurons-nous le droit à des quêtes retables, des évènements aléatoires, de l’exploration ?

Cette même hypothèse semble d’ailleurs confirmée par l’intéressé lui-même qui indique en sus que Starfield sera le jeu Bethesda disposant du plus de contenu « fait main » (Starfield comprend plus de contenu « Handcrafted » que n'importe quel jeu Bethesda, en plus de sa galaxie procédurale).

Pour rappel, la technologie procédurale est aussi prévue pour TES 6 afin de générer un immense espace de jeu ( Le Moteur ‹ Elder Scrolls 6 › Est Un énorme Bond En Avant Et Permet La Génération Procédurale ), cela semble donc être un futur cheval de bataille pour Bethesda, que l’on risque de retrouver sur Fallout car a priori implanté sur le creation engine 2.

Cet aspect « 100 planète explorable » me fais très peur. J’aurais préféré un système solaire bien définit plutôt que de vouloir donner une impression de vertige pour vendre le jeu, alors que je suis déjà presque sur que les 3/4 des planètes seront complètement vide. Apres, j’espère me tromper !

Que 95% des planètes soient vides n’est pas un problème, c’est le cas dans notre galaxie (et encore, je suis généreux, c’est plutôt 300 millions de planètes potentiellement habitables sur un total estimé entre 150 et 200 milliards. Soit 0,2%.
Dans le jeu, si on a 50 planètes abritant des formes de vie complexes, ce sera déjà pas mal. Le reste pourrait éventuellement avoir un intérêt pour la collecte de ressources (minerai, gaz,…)

Il faut surtout voir quelle est la superficie de toutes ces planètes « habitables » et pas tomber dans la facilité des quêtes Fedex pour donner une impression d’abondance ^^
Après, les planètes stériles peuvent potentiellement être intéressantes si des mécaniques de gameplay sont mis en place (ressource trouvable que sur certaines planètes, dans certaines conditions, etc…) mais j’ai bien peur qu’elle soit (du moins au début) là pour la déco :confused:

Je pense qu’il faut y voir un colossal potentiel pour les moddeurs. On imagine mal Bethesda travailler « à la main » chaque planète de ces 1000 systèmes donc il y aura certainement de la redondance. Par contre, ce pourrait être un terrain de jeu fantastique pour les créateurs de la communauté.

Qui a dit moddeur … Ah ah ah ! Skùl (Santé !)!
Tout comme vous j’attends sa sortie avec patience.
Cordialement,
Arc

Ayant joué à No Man Sky, ou beaucoup de planète sont également vide et créées de manière procédurale, je pense que ça ne pose pas de problème si ils font en sorte qu’il y a certaine ressources trouvables que sur certaines d’entre elles, maintenant j’espère qu’ils feront en sorte que les explorateurs qui fouillent partout auront de quoi faire, mais j’ai confiance en Bethesda, je n’ai jamais été déçu sur leurs jeux solo.
Après ils ont aussi annoncé qu’il y aurait de la place pour la communauté de moddeurs, donc je pense qu’on aura de quoi faire pas mal d’années entre les DLC officiels et les ajouts de toute la communauté.

1 « J'aime »